• Wisebot

Développement spécifique ou solution sur étagère ?

Mis à jour : avr. 1

Comment choisir entre l’acquisition d’une solution sur étagère ou la réalisation d’un développement spécifique (interne ou externe) ?


Pour vous aider à faire un choix adapté à votre contexte, nous avons recensé ici certains axes d’analyse pertinents.


L’article Open Lowcode suivant propose une décision basée sur :

  • la "taille" du projet (proportionnellement au budget annuel de la DSI)

  • l’impact métier (stratégique, normé*, autre)

*un système normé implémente un processus qui respecte une norme (ex : comptabilité)

Source : https://openlowcode.com/fr/progiciel-ou-developpement-specifique/


D’autres axes d’analyse plus classiques proposés par cette seconde étude :

  • le degré possible de personnalisation et d'implémentation de fonctionnalités spécifiques

  • le cout de possession (TCO)

  • le temps de développement

Source : http://www.baselinemag.com/project-management/Buy-vs-Build-Software-Applications-The-Eternal-Dilemma-1


Ces axes d’analyse se voient bouleversés aujourd’hui par les nouvelles technologies d’automatisation intelligente (Cognitive RPA) qui offrent la possibilité d’intégrer des briques “best of breed” entre elles pour construire des solutions personnalisées, à moindre coût et très rapidement. L’étude suivante illustre cette tendance de diminution des développements spécifiques avec l’émergence de ces technologies.

Source : https://link.springer.com/chapter/10.1007/978-3-030-29739-8_1


D’autres dimensions doivent également être prises en compte, dont :

  • la sécurité

  • les risques (durabilité, dépendance, maintenabilité, compliance etc.)


Au final, une multitude de critères peuvent être considérés pour prendre la bonne décision à un instant t.


Les conclusions / recommandations de Wisebot dans le domaine de l’automatisation sont les suivantes :

  1. Pour les sujets stratégiques : privilégier un développement spécifique ou une alliance forte avec un éditeur. A noter que les technologies de RPA peuvent permettre de réutiliser certains des composants métiers existants sans API.

  2. Pour les autres sujets : privilégier une solution sur étagère si elle répond à l’intégralité des besoins fonctionnels avec un TCO optimal. L’exemple classique est l’automatisation du processus de traitement des factures du cycle P2P, proposé aujourd’hui sous forme de package clé en main par de nombreux éditeurs. Nous entendons par “package clé en main” une solution industrielle automatisant le dit processus sans besoin d'entrainement et offrant également toutes les fonctionnalités de validation, gestion d’exception, archivage etc.

  3. Dans le cas contraire : privilégier un développement spécifique en réutilisant un maximum de briques fonctionnelles existantes.

ex 1 : réutilisation d‘un composant Wisebot pour automatiser les réponses aux factures fournisseurs réceptionnées par mail sans numéro de PO : https://www.wisebot.fr/bot-email-classification
ex 2 : processus DAS2 de déclaration des honoraires versées à des tiers implémenté avec une approche RPA pour compléter la couverture fonctionnelle d’une brique P2P généraliste
ex 3 : implémentation spécifique du processus de traitement des factures dans le secteur pharmaceutique pour supporter l’ensemble des exigences réglementaires du secteur (dont la corrélation avec les certificats)

N’hésitez pas à réagir, partager vos convictions ou vos critères de décision sur cette thématique !


#Wisebot #FranceRPA #Hyperautomation #DigitalTransformation #IA

Recevoir la newsletter

© Wisebot | Mentions légales | Retrouvez-nous 

  • LinkedIn - White Circle